On a visité Budapest !

Week-end surprise organisé pour Chou – grosse surprise sur la destination et grosse surprise sur la météo à notre arrivée à Budapest (10° C début décembre, c’est miraculeux, d’autant plus quand on sait que pour tous les week-ends que j’ai organisés on avait pas un super temps, même à Naples ou Malte en mai !)

A cette époque, les températures devraient être négatives (sacré réchauffement climatique !) et j’avais en tête de profiter des thermes de la ville au milieu d’un décor enneigé, c’est râté ! Mais grand plaisir à voir la ville sous ce soleil radieux !

Petit aperçu de cette ville qu’on a adorée et plein de conseils si vous voulez visiter Budapest. 

Budapest historiquement c’est deux villes : Buda et Pest qui ont été réunies et c’était aussi la deuxième capitale de l’Empire austro-hongrois – donc riche avec de magnifiques bâtiments.

Côté Buda (rive gauche) 

La colline du château avec l’Eglise Matthias (grand roi de Hongrie en son temps !) et son toit de tuiles vernies multicolores !

img_7064.jpg

img_7127.jpg

Juste à proximité, faites un tour sur le bastion des pêcheurs. On vous recommande d’y passer la nuit, il y a moins de monde et c’est magique.


La colline du château – sans château mais avec le Palais royal – offre une superbe vue sur la rive droite de Budapest

Pour descendre la colline, un funiculaire d’époque (le bus 16 est bien moins cher et plus rapide sinon hein !)

 

On traverse le Danube via le Pont des chaînes et hop !

Mais avant, il faut aller voir les thermes du Mont Gellert avec des eaux entre 14,8° C (pour le plus courageux de nous d’eux) et 38° C – saunas, piscine et hammam.

Côté Pest (rive droite pour ceux qui suivent) – c’est le cœur vivant de la ville.

Y a le Parlement d’abord – avec des décors dorés dignes de Versailles !

De grandes rues commerçantes et piétonnes où le marché de Noël s’était installé avec le folklore local.

La basilique Saint Etienne avec sa coupole qui offre une vue sur toute la ville.

                    


Les Halles centrales de Budapest (Központi Vásárcsarnok) valent le détour pour découvrir une cuisine très populaire à un comptoir au dessus des étales de piment, charcuterie, fruits et légumes.

     

L’ancien ghetto est aujourd’hui le quartier le plus hype (carrément hipster même) de Budapest.

C’était (et toujours un peu aujourd’hui) le quartier juif avec notamment la « Great Synagogue » 2ème ou 3ème plus grande au monde – construite de manière assez surprenante selon les plans d’une église (!) et où Frantz Litz jouait de l’orgue (!).

 

                img_7294

Tout ça on l’a appris grâce au free walking tour ! (Il y a plusieurs tours organisés à des horaires différents).

Dans ce quartier, on y découvre de superbes fresques murales commandées par la ville pour contrebalancer la grisaille des murs.

Hommage à Monsieur Rubik et son fameux Rubik’s cube – hongrois 🙂 Mais aussi à ce joueur de foot « Magic Puskas »

 

Côté miam 

Il y a bien sûr la bière – pas vraiment nourrissante ceci dit – qu’on a accompagné de goulash, soupe, saucisse hongroise, cheminey cake et strudel (« attendez la crème ! »)

                

   

   

Dans les détails pratico-pratique :

On circule super facilement et rapidement en bus et tramway mais depuis l’aéroport mieux vaut privilégier un taxi – plus rapide et plus simple.

Il y a une carte transport 24h – 48h – 96h très pratique qui offre des entrées dans certains musées et même dans des thermes !

En parlant des thermes, ceux du mont Gellert sont magnifiques, avec de superbes mosaïques, des bains assez grands.

Si vous êtes pudique, pensez à prendre une cabine sinon c’est vestiaire collectif (mais pas mixte heureusement !)

Les thermes les plus touristiques (et célèbres je crois) sont ceux de Szechenyi – avec de grands bains en extérieur mais ils sont plus loin du centre ville.

Pensez à réserver vos visites quelques jours avant, notamment celle du Parlement (45″ et en français!).

Merci se dit köszönöm (en gros keu-seu-neum et non pas neu-keu-seum !) mais tout le monde parle très très bien anglais (voir français !).

J’avais choisi l’hôtel Hilton sur la colline pour sa superbe vue sur le Danube et le Parlement – et depuis notre chambre ça donnait ça (encore plus beau la nuit avec les éclairages) :

Le petit restaurant parfait dans le centre – rapide et pas cher avec les spécialités : Restaurant Kisharang (petite cloche)


Le ruin bar le plus fameux : Szimpla Kermozi – mais on a passé une super soirée au Ellato Kert & Taqueria avec des pintes et des tacos au guacamole.

      

Le strudel à la pomme classique c’est chez « First strudel house of Pest » à côté de la basilique Saint Etienne – il faut demander la crème fouettée en supplément.


Le restaurant gastronomique avec un menu « affaire » le midi à environ 10 € (E+P+D+boisson) : St Andrea wine & gourmet.

Et tout ces délices et rafraîchissements se paient en couronnes hongroises – ou en euros et ça c’est cool !

En bonus – tout ce qu’on a aperçu et testé :

Une statue de la Princesse Sissi – couronnée dans l’Eglise Matthias
Un bout du Palais Royal
La culture française s’exporte (ou s’exile !) à Budapest
L’étouffe chrétien local – aka crêpe fourrée aux noix
Le porte-cigares des députés dans les couloirs du Parlement
L’entrée des Halles centrales
Une entrée du Parlement
Le coucher de soleil sur Budapest #CloudPorn
L’ambiance dans les ruins bars
Les tacos et guacamole maison (fini avant de penser à prendre une photo !)

L’hommage aux victimes de la Shoah à Budapest – sur les quais du Danube 

 

Des statues en bronze (beaucoup et partout !)

               

Published by

Laissez nous un petit mot