Etape 2 : Trinidad, la belle ville coloniale

Étape 2 : Trinidad ou l’atout charme de Cuba ! 

Méga crush sur Trinidad (#coeuraveclesdoigts), c’est une vieille ville coloniale colorée et proche de la mer !

On va être francs : on a adoré nos 3 jours dans Trinidad.

D’abord c’est une ville colorée, avec des jolis bâtiments coloniaux, des ruelles pavés et un centre ville sans voiture (le pied ! – vous comprendrez après avoir visité La Havane que les vieilles américaines c’est surtout beau en photo !).

C’est une ville pleine de musées sur la culture et la vie Cubaine avec de beaux témoignages du faste d’antan…c’est du moins ce qu’on a lu dans le guide parce que pour nous, personnellement, l’appel de la plage était plus fort !

On est quand même monté sur la tour du Palacio Cantero qui offre un super point de vue sur la ville.

Point resquilleurs têtes en l’air : Pour être honnête, la visite doit être payante mais on est rentré par une porte qui ne devait pas être l’entrée principale et du coup c’était gratuit ! 

Trinidad est une ville pleine de vie où vous pourrez faire plein de rencontres très facilement.

En soirée, Trinidad est encore plus animée.

Il y a pleins de bars sympas avec des toits terrasses où boire de bons cocktails et une casa musica (classique à Cuba !) pour danser et écouter de la musique latine toute la nuit.

 

Parmi ces bars, faites un petit tour à La Cachanchara pour y goûter la spécialité de la région : la cachanchara ! C’est un cocktail à base d’eau de vie, de miel, de sucre et d’eau – C’est frais, ça passe très bien et ça tape après (oups) !

Autre petite adresse sympathique (même s’il manque une terrasse) : La taverna La Botija où on a mangé de bonnes tapas et déguster un mojito difficile à qualifier… comment dire, c’était un verre de rhum avec une branche de feuilles de menthe pour aromatiser ! Sévère !

Un café au rhum vous tente ? Filez au Café Don Pepe. Vous pouvez aussi prendre, plus classiquement, un expresso, un cappuccino ou un chocolat chaud. La terrasse ombragée est très calme, vous y passerez forcément un bon moment.

 

Depuis Trinidad on a fait un tour à la playa Ancon – sable blanc eau turquoise à 28º et doigts de pied en éventail – qui est à 10 min en taxi (8 cuc l’aller, vous trouverez facilement des personnes avec qui partager le taxi près de la place Carillo/Cespedes d’où partent les bus).

Point bronzage a mi séjour : on a bien bien cramé malgré la crème indice 50 et l’ombre des palmiers, enfin surtout Sandra alias Miss Vanille Fraise !

On a aussi fait une sortie en mer sur un catamaran pour aller jusqu’à Cayo Macho ou Iguanas, le 2ème nom de cette petite île est très parlant !

L’île est envahie par des monstres préhistoriques : des gros iguanes, Oui gros parce que nourris par le flot de touristes ! Il y a aussi des tree-rats (nom inconnu en français si ce n’est rat des bois, Merci La LV1 anglais !) tout aussi gros.

Point véto : le tree-rat a des dents de castor et le poil rèche et l’iguane est doux et chaud ! Oui Sandra les a touchés (beurk).

C’est une sortie sympa mais sans plus, vous êtes plus sur le cata que sur le cayo pour en profiter, ça fait cher la sortie bateau !

On a dormi trois nuits dans la casa de Laura y Ruben. C’était vraiment la meilleure casa du séjour : super bien située au nord de la ville, tout proche de la place principale mais au calme, un petit déjeuner délicieux et surtout les installations sont récentes, la literie est bonne. Si vous choisissez cette casa, demandez une chambre à l’étage pour profiter de la superbe terrasse avec la vue sur la montagne.

Laura est assez discrète mais très sympathique, elle nous a préparé un délicieux déjeuner pendant qu’on attendait notre taxi pour La Havane (#cœuraveclesdoigtsbis) !